LE FRÈRE
  MARIE-VICTORIN

1885-1944

Amoureux de la nature, cet intellectuel marquant dans l'histoire du Québec mène une vie centrée sur la curiosité scientifique et le désir de connaissance. Particulièrement influent dans le domaine de la botanique, il fonde en 1923 l'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences et l'Institut botanique de l'Université de Montréal, ainsi que le jardin botanique de Montréal, quelques années plus tard. Reconnu pour la qualité de sa plume autant que pour ses idées avant-gardistes dans ses correspondances, qui évoquent le plaisir charnel féminin, Marie-Victorin a vécu librement, toujours engagé dans sa communauté, et sa quête d'authenticité aura eu de quoi ébranler l'ordre établi.

IRMA
  LEVASSEUR

IRMA
  LEVASSEUR

Première femme médecin canadienne-française, Irma Levasseur doit se battre toute sa vie pour faire reconnaître ses droits et pour poursuivre sa passion, mais n'abandonne jamais devant l'adversité. Elle s'exile, dans sa jeunesse, au Minnesota, pour étudier la médecine, chose qui aurait été impossible dans le Québec de l'époque. Même à son retour au pays, elle doit attendre trois ans pour enfin réussir à faire approuver un projet de loi privé lui permettant de pratiquer. En 1907, elle co-fonde l'hôpital Saint-Justine de Montréal et dédie sa carrière à l'exercice de la pédiatrie. Femme forte et dévouée, sa résilience est un exemple d'émancipation inspirant.

1877-1964

ISABELLE
  MONTOUR

1667-1752

Née Élisabeth Couc à Trois-Rivières d'un père français et d'une mère algonquine, elle choisira éventuellement le nom d'Isabelle Montour. Femme métisse évoluant d'abord dans la traite des fourrures, elle devient diplomate et interprète pour les Anglais, dans ce qui deviendra l'Est américain, quand les Français condamnent à mort son frère Louis Montour. Parlant huron, algonquin et iroquois, elle s'implique fortement dans la vie politique des nations autochtones, dont elle finit par défendre les intérêts. Révoltée, libertine et indépendante, elle collectionne amants et maris à travers l'Amérique alors en plein changement, n'écoutant que la loi de son coeur et bouleversant les normes de son temps.

LEO
  MAJOR

LEO
  MAJOR

Rebelle dans l'âme, Léo Major est un Canadien-français courageux qui ne recule devant rien pour défendre ses idéaux et sa nation. Enfant turbulent élevé par un père violent, son comportement lui vaut vite de dures réprimandes. Dès l'âge de quatorze ans, alors que la Grande Dépression bat son plein, il quitte le foyer familial, pour s'engager, quelques années plus tard, comme homme de chantier. Il affronte des conditions de travail particulièrement pénibles avant de s'enrôler dans l'armée canadienne à l'aube de la Seconde Guerre mondiale. Il participe ainsi au débarquement de Normandie et rapidement, se distingue par sa bravoure et son tempérament frondeur. Lors de la bataille de l'Escaut, il capture presque une centaine de soldats ennemis et se voit offrir une médaille de la part du général Montgomery pour célébrer son exploit, médaille qu'il refuse, car il juge ce dernier incompétent. Après s'être emparé d'un char d'assaut adverse et refusé, par intégrité, de le remettre à un autre commandant que le sien, il désobéit aux ordres et libère à lui seul la ville néerlandaise de Zwolle. Véritable héros de guerre, sa fierté et ses tripes ne sont gouvernées par aucune autre norme que celle de ses convictions.

1921-2008
Qualité
supérieure
Ni dieu ni maître
Texte
Texte

Distillerie subversive depuis 2011

Notre nouvelle distillerie est un temple. Nos dogmes sont ancrés dans la qualité de notre distillation. Notre ordre est d'offrir des spiritueux subversifs. Nous n'avons ni dieu ni maître. Nous sommes Les Subversifs et nous croyons seulement dans les alcools du Québec de qualité supérieure.

En tant que subversifs, nous aimons faire les choses à notre manière; du panais dans notre gin, un réduit - alcool oublié du terroir québécois -, une crème de menthe au goût du jour ou encore une vodka traditionnelle, nos spiritueux sont la représentation de notre mission en tant qu'artisan distillateur indépendant: proposer des alcools fins, en petits lots, aux saveurs et arômes inattendus, purement subversifs. On peut lever nos verres à cela!